Bibliographie

Titre: El algoritmo de Ada. La vida de Ada Lovelace, hija de lord Byron y pionera de la era informática
Auteur: James Essinger
Editeur: ALBA TRAYECTOS
ISBN: 97884-90651384
Résumé: 150 ans après sa mort, un programme informatique connu a été nommé en l’honneur d’Ada Lovelace Ada, la seule fille légitime de Lord Byron. Depuis des mathématiciens comme Alan Turing ont commencé à reconnaître leur contribution, décisive, mais oubliée est aujourd’hui considéré comme un pionnier dans l’ère de l’informatique. Sa mère, Annabella Milbanke après avoir quitté son mari en 1816, a été déterminé à l’éloigner de la «folie Byron», attestée depuis plusieurs générations, et a voulu donner une éducation sévère, en se concentrant sur les mathématiques et alentase pas votre imagination. Sim Mais à treize ans, elle pensait déjà à la machine volante; et, à dix-neuf, quand elle a rencontré Charles Babbage, l’inventeur d’un projet de «machine analytique» (une calculatrice sophistiquée), il a vu les possibilités infinies de la nouvelle constatation. Sa contribution, en fait, a été fondée: ce fut elle qui établit la différence entre les données et le traitement, indispensable pour le calcul. James Essinger a des détails et pleasantness dans des circonstances de l’algorithme Ada et le développement de ce talent exceptionnel au milieu des craintes d’une mère têtu et l’héritage d’un père violent. Un portrait intime de la vie courte mais importante de Ada Lovelace alors un bref historique de la haute société londonienne du XIXe siècle.

Titre: Du boulier à la révolution digital

Auteur: Vicenç Torra

Editeur: RBA LIBROS
ISBN: 9788498679908
Résumé: Les outils de calcul ont toujours été le reflet des technologies de leur époque et des formes de numérations de chaque culture. Des énumérations préhistoriques, à l’abaque romain, des algorithmes arabes aux premiers calculateurs, l’histoire du calcul est étroitement liée à celle des systèmes de numérations. Les ordinateurs et l’informatique sont l’aboutissement de cette évolution et se développent avec le même objectif : fournir des outils de plus en plus puissants pour réaliser des calculs toujours plus complexes. L’évolution des outils de calculs à travers le temps nous emmène de Babylone à Alexandrie, de Rome à la Chine, de l’Egypte à l’Inde, et à travers les siècles, nous rencontrons Ramón Llull, Charles Babbage, Turing et sa machine Colossus… jusqu’au ordinateurs qui font partie de notre paysage quotidien.

Titre: The innovators.
Auteur: Walter Isaacson
Editeur: DEBATE
ISBN: 9788499924663
Résumé: Après son extraordinaire biographie sur Steve Jobs, dans The innovators, Walter Isaacson raconte la fascinante histoire des personnes qui ont inventées l’ordinateur et Internet, un livre destiné à devenir l’histoire définitive de la révolution digitale et un guide indispensable pour comprendre comment les innovation se sont réellement succédées et qui étaient leur créateurs. Ceci raconte comment fonctionnaient leurs cerveaux et pourquoi ils ont été si inventifs, mais aussi comment leurs capacités à collaborer et à maitriser l’art du travail en équipe les a rendus bien plus créatifs. Dans une ère qui cherche à promouvoir l’innovation, la créativité et le travail d’équipe. The innovators est la meilleure œuvre pour montrer comment cela se produit.

Titre: Une histoire de l’informatique.
Auteur: Philippe Breton
Editeur: CATEDRA
ISBN: 9788434708181
Résumé: Comment est née l’informatique ? Comment est-on passé des rêves de l’Antiquité sur les êtres artificiels à l’extraordinaire développement contemporain de l’usage des ordinateurs ? C’est à ces questions, et à bien d’autres, que répond ce livre. Cette Histoire de l’informatique propose une approche globale du développement de cette technique: l’histoire des machines et des hommes qui les ont conçues est replacée dans son contexte politique, économique et militaire, sans négliger les enjeux sociaux et éthiques. Ce livre constitue de plus une véritable initiation à la culture informatique, accessible aux néophytes. L’auteur a d’ailleurs construit son livre pour rendre possible une double lecture: l’une, classique, est chronologique; l’autre, grâce à des renvois adéquats, est thématique. Cette présentation intéressera également les informaticiens eux-mêmes, qui trouveront ici une mise en perspective inédite de leur spécialité. Investigateur dans le Groupe d’Etude et Investigation Scientifique de l’Université Louis Pasteur-Strasbourg I, Philippe breton est professeur d‘Histoire de l’Informatique à l’Université de Strasbourg II et consultant au département des communications de l’Université de Québec à Montreal.

Titre: D’Euclide à Java. Histoire des algorithmes et des langages de programmation

Auteur: Ricardo Peña Marí
Editeur: S.L. NIVOLA LIBROS Y EDICIONES
ISBN: 9788496566149
Résumé: Notre histoire commence presque simultanément à celle de l’humanité, car même dans l’ancienne Mésopotamie s’utilisaient des algorithmes pour décrire certains calculs liés aux transactions commerciales. Ils ont accompagnés le développement des mathématiques. Au XVIIe siècle, apparaissent  les premières aides mécaniques pour le calcul, en forme de calculatrices de bureau et au XIXe siècle, les premières machines programmables sont conçues. Les premiers ordinateurs tels que nous les connaissons aujourd’hui, sont, toutefois,  fabriqués à la moitié du XXe siècle. De là, les algorithmes vont parvenir à un développement sans précédent. Le livre retrace l’histoire de ceux-ci, en accordant une attention particulière aux moments les plus récents. À un certain moment, situé en 1960, l’accent du livre poursuit en décrivant les langages de programmation, qui sont les instruments appropriés pour communiquer les algorithmes aux machines qui doivent les exécuter.

Titre: Briser les codes. La vie et l’héritage de Turing
Auteur: Manuel de León y Ágata Timón
Editeur: Catarata
ISBN: 9788483198858
Résumé: Ce livre vise à retracer la vie du mathématicien britannique Alan Mathison Turing, tout en examinant ses réalisations les plus importantes. Alan Turing était certainement l’un des scientifiques les plus brillants du XXe siècle et son travail a posé les bases de l’informatique d’aujourd’hui. Turing fut aussi un personnage clé dans la Seconde Guerre Mondiale, et  son travail de cryptographe a accéléré la fin du conflit, à porté atteinte aux communications allemandes en brisant les codes de la machine Enigma. Sa vie fut difficile, en raison de la poursuite et de la condamnation de son homosexualité, qui s’est heurtée aux codes moraux stricts de la société britannique de l’époque, et fut finalement tragique, avec une mort par empoisonnement qui reste aujourd’hui encore entourée de mystère.

Titre: La cathédrale de Turing
Auteur: George Dysson
Editeur: DEBATE
ISBN: 9788499922508
Résumé: « Il est possible d’inventer une machine unique qui peut être utilisée pour calculer n’importe quelle séquence calculable », a annoncé en 1936 le jeune Alan Turing, âgé de vingt-quatre ans. Dans les années 40 et 50, un petit groupe d’hommes et de femmes, dirigé par John von Neumann, se réunit à Princeton, New Jersey, pour commencer la construction de l’un des premiers ordinateurs qui matérialiserait la vision d’une machine universelle d’Alan Turing. Les codes générés dans l’univers dans cet embryon de 5 kilo-octets (moins de mémoire que nécessite un seul icône sur l’écran d’un ordinateur moderne) ont cassés la distinction entre les numéros qui signifient des choses et les numéros qui font des choses, et notre univers a changé pour toujours. La cathédrale de Turing est l’histoire de l’invention la plus constructive du XXe siècle, l’ordinateur numérique, par qui et comment il a été créé. Un récit historique et prophétique qui nous raconte comment le code a réussi à conquérir le monde et s’est aventuré à planter l’avenir de l’univers numérique.

Titre: Huit Carat (une histoire de l’âge d’or du software espagnol (1983-1986)) (I)
Auteur: Jaume Esteve Gutiérrez
Editeur: STAR-T MAGAZINE BOOKS
ASIN: B008FZPGTC
Résumé: Saviez-vous qu’il y a vingt ans, l’Espagne était l’une des puissances du jeu européen? Huit Carat, une histoire de l’âge d’or du software espagnol est un examen des origines de l’industrie espagnol du jeu vidéo au temps du 8 bits. Peut-être que ceux des années 80 se souviendront des sandwiches au Nutella après l’école, la mascotte Naranjito, l’équipe A et Mecano. Mais c’était aussi le moment historique où le jeu vidéo  a commencé à devenir le monstre qu’il est maintenant grâce aux micro-ordinateurs 8-bits: le ZX Spectrum, l’Amstrad CPC, le  MSX, le Commodore 64.Autour de ce hangar technologique, une poignée de jeunes imberbes (et certains avec quelques années de plus) ont montés à partir de rien une industrie jusqu’ici inexistante. Des noms comme Dinamic, ERBE, Made in Spain, Opera ou Topo ont gagnés une place dans le cœur de toute une génération d’Espagnols qui ont découvert que l’ordinateur pouvait être utilisé pour faire plus que de simples devoirs de clase. Si cela vous hérisse les poils quand vous entendez parler de l’Abbaye du Crime, Moves Navy, Mad  Mix Game, Livingstone Supongo, L’Aventure originale, Abu Simbel Profanation, Silent Shadow, Sir Fred, La Pulga, Mot, Lorna, Le Mystère du Nil, After the War, Emilio Butragueño ou Fernando Martin. Si vous laissez échapper une larme quand quelqu’un vous parle d’Afteroids, Army Moves, Fred, Goody, Desperado, Narco Police, Risky Woods, Rocky, Perico Delgado, Humphrey ou Paris – Dakar, bienvenu, parce que vous êtes à la maison.

Titre: Huit Carat (une histoire de l’âge d’or du software espagnol (1987-1992)) (II)
Auteur: Jaume Esteve Gutiérrez
Editeur: STAR-T MAGAZINE BOOKS
ASIN: B009XUDMC6
Résumé: Saviez-vous qu’il ya vingt ans, l’Espagne était l’une des puissances du jeu européen? Huit Carat, une histoire de l’âge d’or du software espagnol est un examen des origines de l’industrie espagnol du jeu vidéo au temps du 8 bits. Peut-être que ceux des années 80 se souviendront des sandwiches au Nutella après l’école, la mascotte Naranjito, l’équipe A et Mecano. Mais c’était aussi le moment historique où le jeu vidéo  a commencé à devenir le monstre qu’il est maintenant grâce aux micro-ordinateurs 8-bits: le ZX Spectrum, l’Amstrad CPC, le  MSX, le Commodore 64.Autour de ce hangar technologique, une poignée de jeunes imberbes (et certaines avec quelques années de plus) ont monté à partir de rien une industrie jusqu’ici inexistante. Des noms comme Dinamic, ERBE, Made in Spain, Opera ou Topo ont gagnés une place dans le cœur de toute une génération d’Espagnols qui ont découvert que l’ordinateur pouvait être utilisé pour faire plus que de simples devoirs de classe. Si cela vous hérisse les poils quand vous entendez parler de l’Abbaye du Crime, Moves Navy, Mad  Mix Game, Livingstone Supongo, L’Aventure originale, Abu Simbel Profanation, Silent Shadow, Sir Fred, La Pulga, Mot, Lorna, Le Mystère du Nil, After the War, Emilio Butragueño ou Fernando Martin. Si vous laissez échapper une larme quand quelqu’un vous parle d’Afteroids, Army Moves, Fred, Goody, Desperado, Narco Police, Risky Woods, Rocky, Perico Delgado, Humphrey ou Paris – Dakar, bienvenu, parce que vous êtes à la maison.

Titre: Obsequium: Un récit culturel, technologique et émotionnel de L’Abbaye du Crime
Auteur: Jaume Esteve Gutiérrez
Editeur: OCHO QUILATES
ISBN: 9788461695355
Résumé: Il n’y a aucun jeu espagnol de l’âge d’Or de nos software qui soulève un meilleur débat que L’Abbaye du Crime et Obsequium est né avec la bonne intention de fournir à ses défenseurs et aussi ses détracteurs, pourquoi le nier suffisamment d’éléments pour étudier le jeu de différentes manières. Dans quel contexte le jeu est sortit sur le marché ? Était-ce une bonne adaptation de Le Nom de la Rose? Pourquoi Juan Delcan était déterminé à utiliser le système controversé des caméras? Etait-ce le code programmé par Paco Menéndez ou un code binaire sans aucun sens ? Quel a été l’accueil du titre dans la presse de l’époque ? Et par les joueurs ? A-t-il résisté à l’enjeu du temps d’un point de vue du gameplay pur et dur ? Jusqu’où est arrivé son héritage dans le domaine du jeu vidéo comme dans le social ? Ces questions et beaucoup d’autres sont abordées dans ce livre coordonné par Jaume Esteve et avec la participation de José Manuel Braña Álvarez, Enrique Colinet, José Manuel Fernández, Antonio Giner, José Antonio Morales, Juan Manuel Moreno, Manuel Pazos et José Luis Sanz.

Titre: L’homme qui en savait trop : Alan Turing et l’invention de l’ordinateur
Auteur: David Leavitt
Editeur: Antoni Bosch
ISBN: 9788495348302
Résumé: Accusé par les autorités et par ses collègues, le mathématicien britannique Alan Turing s’est suicidé en 1954 en croquant une ponme recouverte de cyanure. Il a été un pionnier dans le domaine des mathématiques pur, le principal responsable du déchiffrage du code Enigma que l’Allemagne nazi a utilisé pour envoyer des ordres chiffrés, ancêtre des idées qui ont conduit à l’invention de l’ordinateur, ouvertement homosexuel à une époque où cette conduite contrevenait aux conventions sociales et à la loi, personnage en définitive excentrique et brillant qui fut victime de la naïveté et de la franchise.